Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé

Contre la désertification médicale, un village de l’Yonne crée son centre de santé

Publié le 03/10/2013 • Par Cédric Néau • dans : Régions

Une commune rurale de l'Yonne de 850 habitants, touchée par la désertification médicale, a réagi en créant son propre centre de santé municipal qui ouvrira le 7 octobre, après avoir réussi à embaucher deux médecins.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après le départ de son médecin il y a un peu plus de 3 ans, Domats, à 25 kilomètres de Sens, peinait à recruter un successeur en libéral, à cause des horaires à rallonge et des contraintes administratives, problème récurrent en milieu rural, a relaté à l’AFP Dominique Bredeville, premier-adjoint au maire.

 « Nous avons donc opté pour une solution de salariat. Il est possible pour une commune de salarier du personnel médical au travers d’un centre de santé. Lorsque nous avons passé des annonces nous avons eu 7 candidats! », s’est réjoui M. Bredeville.

 Un centre de santé ne pouvant fonctionner avec un seul médecin, la commune a dû en recruter un deuxième, ainsi qu’une infirmière-secrétaire médicale.

 « Ce système permet aux médecins de ne pas être noyés sous les tâches administratives, c’est une de leur grande motivation », a ajouté l’élu.

Déjà des projets d’agrandissement – La commune prévoit déjà d’agrandir le centre pour y accueillir des services paramédicaux, dans quelques mois: « on a fait une campagne de mailings qui a suscité un vrai engouement. Nous avons sélectionné une pédicure-podologue, une diététicienne-nutritionniste, une psychologue et une orthophoniste, c’est phénoménal ce qui nous arrive », dit le responsable.

 Une aide du conseil régional – L’investissement va s’élever à 415.000 euros, mais le projet bénéficie de subventions, notamment du conseil régional « qui alloue 50.000 euros à titre expérimental », et via la dotation des équipements pour les territoires ruraux (DETR) qui verse 160.000 euros, « soit 40% de l’investissement », détaille M. Bredeville.

 Les frais en personnel (rémunération des médecins notamment) s’élèveront quant à eux à 24.000 euros par mois, soit près de la moitié du budget annuel de la commune (autour de 650.000 euros).

 « Il faudra ainsi parvenir à un rythme de 20 à 21 consultations par jour et par praticien pour atteindre un point l’équilibre. La commune se donne 8 mois pour y arriver », précise-t-il.

 Générosité des habitants – Le centre a aussi pu voir le jour grâce à la générosité des habitants: 730.000 euros non défiscalisables ont été récoltés pour aider au démarrage du projet.

 L’ARS Bourgogne participera également financièrement au fonctionnement du centre. Son directeur général Christophe Lannelongue a salué cette initiative qui est prise dans « une zone vraiment très en difficulté sur le plan de la démographie médicale ».

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Contre la désertification médicale, un village de l’Yonne crée son centre de santé

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement