logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/19835/le-gouvernement-propose-un-contrat-pour-lamelioration-du-cadre-de-vie/

URBANISME
Le gouvernement propose un « contrat » pour l’amélioration du cadre de vie
La Rédaction | A la une | Actualité Club Techni.Cités | France | Publié le 24/11/2004

Trois ministres ont uni leur voix pour présenter au Conseil des ministres un nouveau contrat pour la qualité architecturale, urbaine et paysagère du cadre de vie.

Il s’agit de conjuguer les actions concernant l’architecture, l’urbanisme, l’environnement et les aspects artistiques, techniques et administratifs dans une même action, ont expliqué Gilles de Robien (Equipement, Transports, Aménagement du territoire, Tourisme et Mer), Renaud Donnedieu de Vabres (Culture et Communication) et Marc-Philippe Daubresse (Logement et Ville).

Des actions communes sont déjà menées depuis l’été 2003, elles vont désormais être réparties en 5 chantiers:

– mettre l’administration au service des collectivités locales,
– former des professionnels plus aptes à répondre à la demande des collectivités territoriales et aux attentes des citoyens,
– simplifier les procédures pour le citoyen et l’élu,
– sensibiliser le public,
– enfin, l’Etat s’engage sur la qualité de ses réalisations architecturales et de ses aménagements urbains et paysagers.

« De manière générale, a souligné Renaud. Donnedieu de Vabres, un trait commun unit les différentes actions que nous proposons. En effet, nous ne réussirons pas dans cette entreprise ambitieuse sans la mobilisation de tous les acteurs, publics et privés, qu’il s’agisse des collectivités territoriales, des professionnels de l’aménagement et de la construction, des services de l’Etat et aussi de nos concitoyens que nous devons sensibiliser toujours davantage à ces enjeux ».

Déjà, la réforme des études d’architecture, a-t-il ajouté, va dans le sens d’une meilleure adéquation aux besoins des usagers (collectivités et particuliers) et multiplie les débouchés pour les jeunes diplômés.

Les ministres insistent aussi sur la simplification des formalités pour les permis de construire et les autorisations d’urbanisme, sur l’aspect qualitatif (qualité de l’architecture) dans les plans locaux d’urbanisme, etc.

En outre, les ministres préparent une « charte de qualité pour les constructions publiques » concernant à la fois l’architecture, la réalisation et l’intégration dans la ville.