Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Administration et services publics

Création d’une agence française de l’adoption

Publié le 07/12/2004 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le ministre délégué à la Coopération, Xavier Darcos, a annoncé, mardi à l’Assemblée nationale, la création d’une « Agence française de l’adoption », qui sera chargée de « régler tous les problèmes » liés à cette question.

« Le Premier ministre a décidé trois choses: la première, c’est que tous les dossiers actuellement en souffrance (au Cambodge, ndlr) soient examinés un par un, et notre ambassade à Pnom Penh y travaille », a indiqué le ministre, qui répondait à une question du député PS de Paris, Serge Blisko.

« La deuxième, c’est l’envoi d’une mission des Affaires étrangères, de la Justice et des Affaires sociales au Cambodge pour renégocier avec les autorités cambodgiennes un accord qui soit conforme à la législation, à l’administration et surtout, à la convention de La Haye », a poursuivi Xavier Darcos, qui doit lui-même se rendre au Cambodge « la semaine prochaine ».

Enfin, « le Premier ministre a décidé de créer une Agence française de l’adoption qui pourra régler tous ces problèmes », a-t-il conclu.

Le 1er décembre, Jean-Pierre Raffarin s’était déjà engagé à débloquer « au plus vite » les 12 dossiers d’adoption d’enfants cambodgiens par des Français, actuellement en souffrance.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Création d’une agence française de l’adoption

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement