Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Sécurité civile

Dans quelles conditions les intercommunalités peuvent-elles participer au financement des Sdis ?

Publié le 01/10/2013 • Par Delphine Gerbeau • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles finances, Réponses ministérielles prévention-sécurité

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La gestion des services départementaux d’incendie et de secours relève du seul Sdis, depuis la loi n° 96-369 du 3 mai 1996 codifiée aux articles L.1424-1 et suivants du Code général des collectivités territoriales (CGCT), à l’exception des centres d’incendie et de secours dont les communes et les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) ont souhaité conserver la gestion (alinéa 3 de l’article L.1424-1).

Ainsi, les EPCI compétents en matière d’incendie et de secours sont ceux qui exerçaient cette compétence avant l’entrée en vigueur de la loi du 3 mai 1996. Il peut également s’agir d’EPCI à fiscalité propre créés postérieurement à l’entrée en vigueur de cette loi, mais qui résultent de la transformation ou de la fusion d’EPCI à fiscalité propre qui détenaient avant cette date la compétence en matière d’incendie et de secours.

Dépense obligatoire – En vertu de l’alinéa 3 de l’article L.1424-35 du CGCT, seuls «les établissements publics de coopération intercommunale compétents pour la gestion des services d’incendie et de secours» contribuent en lieu et place des communes membres au financement du Sdis. Or la participation des communes au budget du Sdis, prévue à l’article L.1424-35 du CGCT, ne constitue pas une compétence mais une dépense obligatoire. A ce titre, elle ne peut pas faire l’objet d’un transfert à un EPCI (CE, 22 mai 2013, req. n° 354992). En revanche, la réalisation d’une «opération de grosses réparations, d’extension, de reconstruction ou d’équipement» d’un centre d’incendie et de secours, dans les conditions prévues à l’article L.1424-18 du CGCT, n’est pas subordonnée à la détention de la compétence «incendie et secours» et peut donc faire l’objet d’un transfert de compétence à un EPCI (CE, 22 mai 2013, même arrêt).

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dans quelles conditions les intercommunalités peuvent-elles participer au financement des Sdis ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement