logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/197781/le-grand-lyon-passe-au-test-plusieurs-technologies-de-bus-hybrides/

TRANSPORT
Le Grand Lyon passe au test plusieurs technologies de bus hybrides
Jean-Christophe Poirot | actus experts technique | Publié le 01/10/2013 | Mis à jour le 28/04/2015

Le syndicat mixte des transports de l’agglomération lyonnaise (Sytral) a donné le 19 septembre dernier le coup d’envoi d’un test de six bus hybrides (thermiques et électriques) de constructeurs différents. Son objectif : évaluer en condition réelle d’exploitation les gains de consommation et les coûts de maintenance et de fonctionnement des véhicules avant, éventuellement, d’en équiper le réseau.

Le coût d’acquisition des véhicules hybrides étant supérieur à celui des véhicules thermiques (environ 270 000 euros pour un bus diesel et 380 000 pour un hybride), le modèle économique est très dépendant des gains en consommation et du coût d’entretien.

Performances différentes – « Cette technologie est trop récente pour avoir du recul sur sa maturité et sa maintenabilité à 15 ans. Chaque constructeur a développé sa propre technologie visant des performances différentes selon les conditions d’exploitation », explique Bernard Rivalta, le président du Sytral.

D’où l’idée de tester les véhicules de trois marques différentes (1) :

POUR ALLER PLUS LOIN