logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/197551/securite-privee-une-charte-des-achats-pour-encourager-les-bonnes-pratiques/

MARCHÉ PUBLIC
Sécurité privée : une charte des achats pour encourager les bonnes pratiques
Sabine Blanc | Actu experts prévention sécurité | Publié le 01/10/2013 | Mis à jour le 02/10/2013

La délégation interministérielle à la sécurité privée a annoncé le 10 septembre une charte pour inciter prestataires et donneurs d’ordre à davantage respecter la loi. Représentant 23 % du chiffre d’affaire de la sécurité privée en 2011, le service public, dont les collectivités locales, est concerné en premier lieu. Surtout, il est pointé du doigt pour privilégier le moins-disant, ce qui encourage le travail au noir.

Le 10 septembre, la délégation interministérielle à la sécurité privée (DISP, qui va devenir la délégation ministérielle aux coopérations de sécurité), a publié sa « charte de bonnes pratiques d’achats de prestations de sécurité privée », après un guide sur le sujet mis à disposition l’année dernière.

Ce texte d’une dizaine de pages marque un pas de plus dans la volonté d’assainir le secteur de la sécurité privée dans une logique donnant-donnant. Dans un contexte financier difficile, l’Etat associe de plus en plus la sécurité privée à la « coproduction de la sécurité intérieure ». En retour, elle doit se professionnaliser, avec l’aide intéressée de l’Etat. Si la sécurité privée a mauvaise réputation en raison des manquements d’une partie de la profession, les donneurs d’ordre ...

POUR ALLER PLUS LOIN