Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elus

Arkema : les maires des Alpes-de-Haute-Provence en grève administrative

Publié le 21/02/2005 • Par La Rédaction • dans : France

Les 200 maires des Alpes-de-Haute-Provence ont entamé lundi une grève des commissions administratives pour protester contre le projet de suppression de plus de la moitié des emplois à l’usine Arkema (groupe Total) de Saint-Auban.

« Aucun élu n’assistera à aucune commission administrative », a déclaré le président de l’association des maires, le député-maire de Sisteron Daniel Spagnou (UMP).

Ces commissions qui siègent au niveau départemental, régional ou national sont chargées de la prévention en matière de sécurité routière ou des risques industriels ou incendies, notamment. Les maires ont décidé de ce type de grève administrative « parce qu’il ne gène pas les citoyens » contrairement à une grève administrative stricto sensu, a-t-on précisé à la mairie de Sisteron.

Par ailleurs, deux manifestations associant élus et population sont programmées, la première devant la préfecture de région à Marseille à une date non encore fixée, la deuxième le 16 mars devant le siège d’Arkema à Paris-La Défense. Les maires ont en outre décidé de favoriser une opération d’affichage auprès des commerçants du département.

Le 27 janvier, la direction d’Arkema a annoncé 548 suppressions de postes en France dont 38O (sur 713) à l’usine de Saint-Auban. La direction d’Arkema a indiqué que ce plan se ferait « sans fermeture de site, ni licenciement » et qu’il serait « soutenu par un programme d’investissements de 300 millions d’euros sur 5 ans ».

Total a réalisé en 2004, un bénéfice 9,04 milliards d’euros en 2004, en hausse de 23% par rapport à 2003.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Arkema : les maires des Alpes-de-Haute-Provence en grève administrative

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement