Intercommunalité

La France compte 2.525 structures intercommunales

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn Google Plus

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’intercommunalité continue de s’ancrer dans le paysage institutionnel local avec 2.525 établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) recensés au 1er janvier 2005, selon le bilan présentée mercredi par la ministre déléguée à l’Intérieur, Marie Josée Roig, en Conseil des ministres.

En 2004, 64 nouveaux EPCI ont vu le jour et aujourd’hui, 88% des communes françaises sont membres d’un établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre, c’est-à-dire d’une communauté de communes, d’une communauté d’agglomération, d’une communauté urbaine ou d’un syndicat d’agglomération nouvelle.

Ils regroupent 84% de la population totale, soit 54,2 millions d’habitants. La couverture du territoire par des structures intercommunales à fiscalité propre est donc en passe d’être achevée, a souligné la ministre dans sa communication.

Les 4.372 communes encore non regroupées au sein d’EPCI à fiscalité propre (hors Paris) représentent une population de 7,7 millions d’habitants. 504 sont situées en région parisienne et regroupent 4 millions d’habitants. 71% sont des communes de moins de 700 habitants.

Le nombre de communes concernées par le régime fiscal de la taxe professionnelle unique a encore progressé en 2004: le nombre d’habitants concernés par ce régime fiscal est désormais de 39,4 millions. Il en résulte un renforcement de la cohésion des EPCI l’ayant instaurée et des logiques de solidarité entre les communes membres, a indiqué Maris Josée Roig.

En ce qui concerne l’élection des exécutifs des EPCI au suffrage universel direct, Marie Josée Roig a déclaré qu' »on a en beaucoup parlé mais la question n’est plus à l’ordre du jour. Ce n’est pas une demande des élus. Cela poserait d’ailleurs beaucoup de problèmes. Cela supposerait de rendre l’intercommunalité obligatoire. Or, 4.372 communes sont encore hors de toute structure intercommunale. En outre, leur statut actuel, celui d’établissement public, est incompatible avec une élection au suffrage universel. Enfin, c’est le risque que des maires se sentent dépossédés de leur rôle ».

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

A l'heure du confinement, comment organiser le télétravail avec les agents du secteur public

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP