Eau et assainissement

La FNCCR critique, à son tour, le projet de loi sur la décentralisation

| Mis à jour le 27/09/2013
Par • Club : Club Techni.Cités

antiksu - Fotolia.com

C'est sur un ton fort courtois que les gestionnaires de l'eau et de l'assainissement opposent une fin de non-recevoir au projet de loi sur la décentralisation. Lors du congrès annuel de la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), ils ont ainsi adopté, le 19 septembre à montpellier, une motion prenant le contrepied des intentions gouvernementales.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Initié par Michel Thoury, président du Syndicat de l’eau potable de la Manche, le texte invoque « le principe de libre administration des collectivités » pour appeler au maintient de « formes souples de coopération intercommunale ».

En clair, les autorités locales refusent que les compétences eau et assainissement relèvent obligatoirement des métropoles et que celle, nouvellement créée, de gestion des milieux aquatiques, incombe nécessairement au bloc communal.

Les gestionnaires de terrain s’opposent ainsi à ce que l’on cherche « systématiquement à réduire le nombre ou le périmètre des syndicats intercommunaux ou mixtes lorsque ceux-ci ont fait la preuve de leur aptitude à organiser et gérer le service public à une échelle territoriale adaptée ».

cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Retenue d’eau illégale : la justice casse le barrage de Caussade

    La Cour administrative d’appel de Bordeaux a confirmé, le 23 février, l’illégalité du barrage de Caussade (Lot-et-Garonne). Motif : l’incompatibilité avec les objectifs de maintien du bon état des eaux du schéma directeur d’aménagement et de gestion des ...

  • Loi anti-gaspillage : ce qui a changé au 1er janvier 2021

    Plusieurs dispositions de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire sont entrées en vigueur ou sont en consultation. L’occasion de faire le point sur l’application de cette loi et ce qui a évolué au 1er janvier dernier. ...

  • La REP tabac avance clopin-clopant

    Les collectivités pourront prochainement bénéficier de soutiens financiers des cigarettiers pour financer le nettoiement des mégots abandonnés sur le domaine public… à un niveau qui est loin des espérances pour 2021 et 2022. L’éco-organisme représentant ...

  • Scot : deux ordonnances pour moderniser et rationaliser la hiérarchie des normes

    Les deux ordonnances du 17 juin 2020 étaient prévues depuis la promulgation de la loi n° 2018-1021 du 28 novembre 2018 portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique. Elles résultent de l’habilitation donnée par le Parlement au ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP