Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

Intermittents: les maires de grandes villes pour la proposition de loi

Publié le 04/03/2005 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

L’Association des maires de grandes villes de France (AMGVF) a annoncé soutenir la proposition de loi sur l’indemnisation chômage des intermittents du spectacle déposée mercredi par le comité de suivi sur l’intermittence.

« Le dispositif mis en place le 26 juin 2003 (le nouveau protocole d’indemnisation, à l’origine de la crise des intermittents, ndlr), loin de réduire le déficit du système d’assurance chômage des intermittents du spectacle, le creuse davantage », estime dans un communiqué l’AMGVF, présidée par le sénateur-maire de Mulhouse, Jean-Marie Bockel (PS), qui a lui-même co-signé la proposition de loi en tant que parlementaire.

L’association « déplore la situation de blocage dans laquelle se trouvent les partenaires sociaux et les incite à se réunir pour aboutir à un nouvel accord avant la fin de l’année ».

Le Medef et la CFDT, signataires du protocole de 2003, refusent de le rediscuter avant la renégociation globale des conventions Unedic, fin 2005.

La proposition de loi, déposée à l’Assemblée nationale et au Sénat, reprend certaines mesures réclamées de longue date par les intermittents. Elle a déjà été co-signée par 261 députés (groupes UDF, socialiste, communiste, Verts plus 54 députés UMP) et 154 sénateurs (groupes UDF, socialiste et communiste).

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Intermittents: les maires de grandes villes pour la proposition de loi

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement