Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

Fonctionnaires : les négociations salariales rouvriront le 22 mars

Publié le 14/03/2005 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A l’issue d’une réunion technique sur l’accès à la Fonction publique des jeunes sans qualification, le ministre Renaud Dutreil et les syndicats du secteur ont arrêté le 22 mars pour reparler des salaires.

En décembre 2004, après l’échec des négociations salariales, le gouvernement avait unilatéralement accordé 1% de revalorisation pour 2005: 0,5% au 1er février et 0,5% au 1er novembre. Une augmentation largement insuffisante pour les syndicats, qui déplorent une perte de pouvoir d’achat de 5% depuis janvier 2000.

Les fédérations syndicales exigent une première mesure d’urgence pour que la revalorisation des salaires des 5,2 millions de fonctionnaires pour l’année 2005 soit « au moins équivalente » au niveau de l’inflation prévisionnelle, soit 1,8%.

La revalorisation d’1% du point d’indice Fonction publique – servant de base pour le calcul des salaires des agents – coûte 800 millions d’euros en année pleine pour les trois Fonctions publiques.

Les négociations sur la modernisation de la Fonction publique, également promises par le Premier ministre, pourraient porter sur les bas salaires, les agents en fin de carrière, la formation, ou encore la suppression des quelque 1.000 corps de la Fonction publique de l’Etat et leur refonte en sept « filières » de métiers.

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fonctionnaires : les négociations salariales rouvriront le 22 mars

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement