Transports

Décentralisation : fronde routière en Haute-Garonne et Pyrénées-Orientales

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn Google Plus

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le conseil général de Haute-Garonne et celui des Pyrénées-Orientales ont tous deux repoussé lundi soir les transferts de responsabilité des routes proposés par l’Etat aux deux départements.

Dans ces deux départements dirigés par la gauche socialiste, les conseils généraux ont pointé des « incohérences », et désapprouvé des projets de transfert vers le département de routes nationales nécessitant de gros investissements, ainsi que le transfert à l’Etat sans contrepartie financières de certains tronçons de route financés par le conseil général, notamment en Haute-Garonne.

A Toulouse « l’avis défavorable au projet de décret définissant le nouveau domaine public routier national ainsi que les déclassements » a été voté par la majorité de gauche (44) et 5 conseillers généraux de droite, les 4 autres s’abstenant ou refusant de voter.

A Perpignan, la majorité de gauche a également été rejointe par un conseiller de droite, tandis que l’ensemble du groupe UMP s’abstenait.

Les Pyrénées-Orientales ont voté une demande de maintien sous administration nationale de la RN 116, liaison internationale avec l’Andorre et la région espagnole de Lerida. Ils ont également demandé que les autres déclassements envisagés soient transférés avec les moyens financiers correspondants.

Le conseil général de Haute-Garonne de son côté à été « catégoriquement défavorable » au déclassement en Haute-Garonne de la nationale 126 Toulouse-Castres, « sans compensation financière », alors que « l’itinéraire n’a jamais fait l’objet de travaux d’aménagements significatifs par l’Etat ».

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Citéo lance son plan B pour les machines à déconsignation

    Avec son nouvel appel à projets, Citéo entend accompagner le déploiement de 420 nouveaux automates pour capter davantage de bouteilles en plastique… Une annonce pas forcément du goût des collectivités. Même si l’éco-organisme leur promet qu’elles auront ...

  • « On a un boulot à faire, on a signé pour, on le fait »

    Au cours de cette semaine, la rédaction de Techni.Cités vous propose des témoignages d’ingénieurs des services techniques, qui sont sur le terrain pour organiser la continuité des services dans les collectivités. Directeur de service technique, d’un syndicat ...

  • Comment organiser le télétravail ? Deux experts vous répondent dans un webinaire

    A l’heure du confinement, comment mettre en place le télétravail d’un point de vue juridique et technique ? La Gazette organise un webinaire, accompagnée de deux experts, pour répondre à toutes vos questions. Inscrivez-vous librement, c’est jeudi 2 avril à ...

  • Sébastien Lecornu : « Il n’y aura pas d’argent magique »

    Pour le ministre chargé des collectivités territoriales, la crise du Covid-19 va réclamer des "efforts colossaux" sur le front des finances locales. Sébastien Lecornu rappelle aussi "le rôle majeur" des maires dans le respect des mesures de confinement. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

A l'heure du confinement, comment organiser le télétravail avec les agents du secteur public

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP