Transports

Décentralisation : fronde routière en Haute-Garonne et Pyrénées-Orientales

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn Google Plus

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le conseil général de Haute-Garonne et celui des Pyrénées-Orientales ont tous deux repoussé lundi soir les transferts de responsabilité des routes proposés par l’Etat aux deux départements.

Dans ces deux départements dirigés par la gauche socialiste, les conseils généraux ont pointé des « incohérences », et désapprouvé des projets de transfert vers le département de routes nationales nécessitant de gros investissements, ainsi que le transfert à l’Etat sans contrepartie financières de certains tronçons de route financés par le conseil général, notamment en Haute-Garonne.

A Toulouse « l’avis défavorable au projet de décret définissant le nouveau domaine public routier national ainsi que les déclassements » a été voté par la majorité de gauche (44) et 5 conseillers généraux de droite, les 4 autres s’abstenant ou refusant de voter.

A Perpignan, la majorité de gauche a également été rejointe par un conseiller de droite, tandis que l’ensemble du groupe UMP s’abstenait.

Les Pyrénées-Orientales ont voté une demande de maintien sous administration nationale de la RN 116, liaison internationale avec l’Andorre et la région espagnole de Lerida. Ils ont également demandé que les autres déclassements envisagés soient transférés avec les moyens financiers correspondants.

Le conseil général de Haute-Garonne de son côté à été « catégoriquement défavorable » au déclassement en Haute-Garonne de la nationale 126 Toulouse-Castres, « sans compensation financière », alors que « l’itinéraire n’a jamais fait l’objet de travaux d’aménagements significatifs par l’Etat ».

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Rénovation énergétique : faut-il interdire la location des « passoires thermiques » ?

    Parce que votre opinion nous intéresse, La Gazette a constitué un panel de fonctionnaires territoriaux que nous interrogeons sur l'actualité des politiques publiques et du statut de la fonction publique. Cette semaine : faut-il interdire la location des « passoires ...

  • Concilier chantier routier et environnement, c’est possible

    Premier sujet de préoccupation environnementale des Français, la qualité de l’air a des effets significatifs sur la santé et l’environnement. Pour partie, l’activité routière est un facteur de nuisances ressenties lors des chantiers routiers. Or plus d’un ...

  • Un nouveau bois accessible aux Franciliens

    La Région Ile-de-France a voté en commission permanente une subvention de 9 millions d’euros pour l’achat du Bois Saint-Martin. ...

  • Heures supplémentaires : il faut les démontrer

    Titulaire ou non, tout agent a droit à la rémunération des heures supplémentaires – à condition de les établir. En tout état de cause, le fait de ne pouvoir rentrer chez soi pour déjeuner ne permet pas de dire qu’il y a des heures supplémentaires même si ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP