Environnement

Isère: le conseil général veut éviter des inondations à Grenoble

Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le président du conseil général de l’Isère, André Vallini (PS), a lancé une concertation sur l’aménagement de la rivière Isère visant à éviter les effets d’une crue "bicentennale" qui inonderait Grenoble et toucherait 10.000 logements et 6.000 entreprises.

Le but est d’installer sur 50 km le long de l’Isère, au nord de Grenoble, un ensemble d’équipements, digues, déversoirs pouvant inonder de 4.000 à 6.000 hectares de culture, pour éviter une crue à Grenoble comme celle qui avait dévasté la ville en 1859.

Trois projets différents, dont le coût tourne autour de 70 M d’euros, seront présentés aux populations concernées.

Les travaux et les études devraient durer 10 ans. La vallée de l’Isère devrait ressortir remodelée de ces travaux avec la création d’un axe vert entre Grenoble et Chambéry, comprenant notamment des zones naturelles protégées et une piste cyclable reliant les deux villes.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP