Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention des risques

Un quartier de La Grand-Combe évacué pour tester le plan communal de sauvegarde

Publié le 11/09/2013 • Par Jean Lelong • dans : Retour sur expérience prévention-sécurité

PMPompiers_BMerle Flickr
B. Merle (Flickr)
La commune du Gard a simulé la survenue d'une crue afin de s'exercer à la gestion de crise. Avec la participation de la gendarmerie et des pompiers, et celle, moins active, de la population.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le plan communal de sauvegarde (PCS) de La Grand-Combe (Gard) a été approuvé en conseil municipal, le 23 novembre dernier. Deux mois auparavant, la commune en avait testé l’efficacité lors d’une simulation grandeur nature.
Le scénario : mardi 25 septembre 2012, à 9 heures, le maire reçoit de la préfecture un message de vigilance orange « pluie et inondations ». A 10 h 15, le PC de crise se met en place dans la salle du conseil municipal. A 14 h, les autorités décident de faire évacuer le quartier du Riste (450 habitants), menacé par un débordement du Gardon.

L’alerte est fictive mais l’évacuation est effectivement mise en oeuvre. Un message est émis par un automate d’appel, un véhicule équipé d’un haut-parleur sillonne le quartier, puis des agents vont faire du porte-à-porte pour s’assurer ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Références

Budget : 30 000 € financés

  • par le Feder (11 250 €),
  • l’Etat (6 820 €),
  • le Gard (870 €),
  • La Grand-Combe (11 060 €).

Contact : Jean-Jacques Viala, chargé du PCS,
tél. : 04.67.54.68.65.

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Gagner en efficacité : les points clés pour passer à l’e-administration

de Les webinars de DOCAPOSTE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un quartier de La Grand-Combe évacué pour tester le plan communal de sauvegarde

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement