Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Hébergement de personnes âgées : L’Ille et Vilaine fait cavalier seul

Publié le 29/03/2005 • Par Xavier Debontride • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En juillet 2004, le conseil général d’Ille et Vilaine avait voté à l’unanimité le principe de la création de 2000 places d’accueil pour personnes âgées dépendantes d’ici à 2007, dans le cadre du schéma gérontologique départemental 2001-2007. Il créait parallèlement un « fonds relais », destiné à pallier les difficultés de financement de l’assurance maladie, et donc éviter les retards dans la création de ces 2000 places. Déjà, ces derniers mois, 546 places ont été refusées par l’Etat faute de financement, affirme le conseil général. Le mécanisme proposé par l’assemblée départementale doit permettre de financer la création de 400 places par an sur cinq ans, avec un coût par place et par an de 6500 euros. Le coût de fonctionnement de ce dispositif atteindra alors 13 millions d’euros pour la cinquième et dernière année, et c’est ce plafond de dépense annuelle qui a été fixé par le conseil général. Seul problème, de taille : alors que les acteurs locaux (préfecture, ARH, Urcam, DDASS…) soutiennent ce montage original, le secrétariat d’Etat aux Personnes âgées refuse d’entériner ce dispositif. L’entrevue prévue vendredi 25 mars entre Jean-Louis Tourenne, le président (PS) du CG 35 et la secrétaire d’Etat aux Personnes âgées a d’ailleurs été annulé in extrémis par cette dernière sans nouveau rendez-vous. L’Ille et Vilaine, qui compte 11740 places d’hébergement, s’attend à un doublement de sa population âgée de plus de 80 ans d’ici à 2020.

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Hébergement de personnes âgées : L’Ille et Vilaine fait cavalier seul

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement