Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

Fonctionnaires : le « geste » salarial coûtera 250 millions d’euros en 2005

Publié le 30/03/2005 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Renaud Dutreil, le ministre de la Fonction publique, a indiqué mercredi que le gouvernement avait fait « un geste » afin de restaurer « la confiance » des fonctionnaires en vue de conduire la réforme de l’Etat.
Au terme de sept heures de négociations et faute d’un accord global sur 2005-2006 refusé par les syndicats, le ministre a annoncé une revalorisation de 0,8% pour 2005 qui, ajoutée au 1% déjà consenti, permettra de garantir le pouvoir d’achat sur l’année.
Il a souligné que mardi soir « on n’était pas loin d’un accord » autour de propositions « très innovantes ».
Renaud Dutreil a indiqué qu’il avait voulu « lier 2005 et 2006 car c’était très intéressant pour les fonctionnaires d’avoir une vraie sécurité pour leur pouvoir d’achat sur les 24 mois qui viennent ».
Il a également plaidé pour qu’on associe « les fonctionnaires à la croissance économique du pays car les 5 millions de fonctionnaires contribuent de façon essentielle à la réussite économique du pays ».
CFDT, CFCT, Unsa et CFE-CGC ont manifesté « un intérêt réel pour mes propositions », s’est félicité le ministre qui voit là un signe « assez prometteur ».
Le geste salarial a été présenté par le ministre comme « juste » parce qu’il « va garantir le pouvoir d’achat » et « raisonnable pour les finances publiques ». Il l’a chiffré à 240 millions d’euros pour le budget 2005.

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fonctionnaires : le « geste » salarial coûtera 250 millions d’euros en 2005

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement