logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/19219/transfert-du-stif-huchon-saisit-le-premier-ministre/

TRANSPORTS
Transfert du STIF : Huchon saisit le Premier ministre
Olivier Ducuing | Actualité Club Techni.Cités | France | Publié le 20/06/2005 | Mis à jour le 22/07/2013

Le président de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon (PS) a annoncé lundi qu’il saisissait le Premier ministre Dominique de Villepin sur les conditions financières du transfert à la région, à partir du 1er juillet, du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif).
Jean-Paul Huchon a confirmé que ni la région IDF, ni la ville de Paris, ni les autres départements franciliens de gauche (Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Seine-et-Marne et Essonne) ne siégeraient au conseil d’administration de cette autorité tant que l’Etat n’aura pas versé les ressources correspondant au transfert de compétences.
Selon lui, il manque « 211 millions d’euros pour la seule compensation à l’euro près telle qu’elle est prévue par la Constitution ». Il a demandé aussi une somme équivalente pour le renouvellement du matériel roulant de la SNCF, en faisant valoir que 60% des trains français roulent en Ile-de-France.
Le président de la région a demandé un rendez-vous « urgent » au Premier ministre, « car c’est lui qui a arbitré cette affaire ». « Nous lui dirons qu’il n’est pas trop tard pour transformer la position du gouvernement, sinon nous entrons dans une crise de longue durée », a ajouté Jean-Paul Huchon.
Dans une lettre aux collectivités locales, Bertrand Landrieu, préfet de région et préfet de Paris, a indiqué que le droit à compensation global pour 2006 est évalué par l’Etat à 529 millions d’euros.