Social

5.000 personnes à la rue cet été »: cri d’alarme du Conseil Général du 93

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le Conseil général de Seine-Saint-Denis a lancé lundi un cri d’alarme face aux menaces d’expulsions locatives visant, selon son recensement, « 5.000 personnes » durant l’été dans le département. « Il y a un risque de 4.000 à 5.000 personnes à la rue cet été. Selon un recensement effectué par les services sociaux du Conseil général, environ 5.000 lettres d’avis d’expulsions visent des habitants de Seine-Saint-Denis en HLM privés et publics.
Lorsqu’une famille est expulsée de son logement, elle est notamment prise en charge pendant trois jours en hôtel par la DDASS (Direction départementale des affaires sanitaires et sociales), puis par l’Aide sociale à l’enfance. Selon la DDASS, qui s’occupe lors des expulsions locatives exclusivement des familles avec enfants, « environ 500 familles, soit environ 1500 personnes » sont visées par une mesure d’expulsion cet été. Ce dernier chiffre n’inclut que les familles avec enfant

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Comment les élus du littoral font face au changement climatique

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Zéro artificialisation nette, un objectif flou

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Biodéchets : une généralisation sur les chapeaux de roues

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Lyon dresse le bilan de la piétonnisation du centre-ville

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP