Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Social

La députée Nathalie Nieson préconise une nouvelle politique d’aide aux victimes

Publié le 30/08/2013 • Par Pascal Weil • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité

violences_corporelles
Dicom
Créer une « sur amende », contribution financière spécifique à la charge des auteurs d’infractions afin d’augmenter le financement de l’aide aux victimes. Telle est la mesure phare du rapport de la députée socialiste de la Drôme, Nathalie Nieson, remis fin juillet à la Garde des Sceaux, pour renflouer les caisses des associations, fragilisées par une baisse continue des crédits publics. Un document qui formule également plusieurs pistes pour améliorer la gouvernance de cette politique publique nationale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Avec ses propositions, la députée Nathalie Nieson (PS) espère donner un nouveau souffle à l’aide aux victimes. Dans son rapport ministériel de 37 pages que la Gazette s’est procuré, remis le 24 juillet à la Garde des Sceaux, la députée de la Drôme avance 20 propositions, dont plusieurs d’ordre financier, destinées à impulser une nouvelle politique nationale d’aide aux victimes et à accroître les ressources des associations en prises à de lourdes difficultés financières.

Mesure phare et emblématique du rapport : créer une « majoration des amendes pénales ». En d’autres termes, faire participer les auteurs d’infractions condamnés, sur leurs propres deniers, au financement des actions d’aide aux victimes. Au-delà de cet enjeu financier, vital pour l’activité de ce secteur associatif, le ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Comment mettre la donnée au service des politiques publiques ?

de La Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La députée Nathalie Nieson préconise une nouvelle politique d’aide aux victimes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement