Transports

Les présidents de régions dans l’Est inquiets pour la ligne SNCF Paris-Bâle

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn Google Plus

Les présidents des régions Franche-Comté, Alsace et Champagne-Ardenne vont écrire au président de la SNCF pour lui faire part de leur inquiétude quant à une éventuelle suppression de la ligne Paris-Troyes-Vesoul-Bâle.

« Il est hors de question que nous discutions avec la SNCF de la suppression de cette ligne », a indiqué le président (PS) de Franche-Comté, Raymond Forni, qui a réuni mercredi à Besançon un « mini-sommet » de crise avec son homologue alsacien Adrien Zeller (UMP), un représentant du président (PS) de Champagne-Ardenne Jean-Paul Bachy et des élus de plusieurs villes concernées.

« Si la SNCF se désengageait, cela obligerait les Belfortains à rallier Paris via Montbéliard et Besançon, ce qui leur coûterait plus cher, et les Bâlois et Mulhousiens à rejoindre la capitale via le futur TGV-Est », a expliqué Raymond Forni. « Mais il n’y aurait plus aucune liaison sur l’axe Troyes-Vesoul-Belfort, ça serait un désert, auquel nous, les régions, devrions remédier ».

« Or ce n’est pas aux régions de financer une ligne nationale, et même internationale. La SNCF ne peut pas continuer ainsi à engranger des bénéfices sur les lignes rentables, tout en demandant aux autres d’endosser les déficits sur les lignes qui ne le sont pas », a encore dit Raymond Forni.

L’axe Paris-Bâle n’a pas été évoqué par la SNCF parmi les lignes menacées de suppression ou de fréquences moindres, mais il fait partie des lignes présentées comme particulièrement déficitaires, ce qui fait craindre aux élus qu’il ne soit supprimé en 2007 lorsque l’arrivée du TGV-Est offrira un parcours alternatif via Strasbourg.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Nouvelles règles pour le traitement des biodéchets

    Le traitement biologique des biodéchets produits par les ménages et collectés par la collectivité doit répondre à une réglementation qui a évolué en 2018. Le retour au sol du résidu obtenu relève soit d’une logique « produit » (normalisé ou ...

  • Dix lauréats pour les Trophées de l’ingénierie territoriale

    Dix Trophées de l’ingénierie territoriale ont été remis, mardi 20 novembre, sur le salon des Maires et des collectivités locales. Ce prix est coorganisé par les magazines Techni.Cités et la Gazette des communes, avec les soutiens de FluksAqua, Suez et Eurofins ...

  • Les espaces verts, atout santé des villes

    Chaque euro investi dans les espaces verts et la végétalisation de la ville est un gain pour son attractivité. C’est aussi une baisse de plusieurs pathologies... Avec chaque mètre carré de nature gagné sur l’asphalte, le bien-être et la santé mentale des ...

  • Agences de l’eau : un manque de moyens face aux défis de l’eau, de la biodiversité et du climat

    La question du financement des agences de l'eau a été au cœur des débats d'un colloque organisé le 15 novembre à Lyon et qui avait pour thème "L'eau et le changement climatique". L'occasion pour les présidents des 7 comités de bassin de pointer le manque de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP