Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

Monuments historiques et espaces protégés : simplification du droit

Publié le 07/09/2005 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

Le ministre de la culture et de la communication a présenté, mercredi, en conseil des ministres, une ordonnance relative aux monuments historiques et aux espaces protégés.
Cette ordonnance, prise sur le fondement de la loi du 9 décembre 2004 de simplification du droit, modernise le régime des monuments historiques et des espaces protégés en responsabilisant davantage l’ensemble des acteurs et en facilitant leur action en faveur de notre patrimoine. Elle prévoit plusieurs mesures :

– le transfert au maire ou au président d’un établissement public de coopération intercommunale de la compétence pour créer, avec l’accord du préfet, une zone de protection du patrimoine architectural, urbain ou paysager et l’instauration de modalités de révision ou de modification d’une zone existante ;

– la restitution au propriétaire d’un monument historique de la maîtrise d’ouvrage des travaux de conservation ; les services de l’État pourront, sous certaines conditions, porter une assistance technique au propriétaire ;

– l’amélioration du régime de protection des immeubles inscrits et la clarification du régime des travaux sur les immeubles adossés aux immeubles classés ;

– la suppression de la superposition d’avis donnés par des services de l’État sur les travaux effectués sur des monuments historiques ;

– la possibilité de définir des périmètres de protection adaptés pour les immeubles nouvellement proposés à une protection et la généralisation de la possibilité de modifier les périmètres de protection des immeubles déjà protégés ;

– l’extension du contrôle des services de l’État aux travaux situés dans les périmètres de protection des parcs et jardins protégés, si ces périmètres ont fait l’objet d’une délimitation spécifique ;

– l’extension aux objets mobiliers appartenant à des propriétaires privés de la possibilité pour l’État, avec l’accord du propriétaire, de prendre une mesure d’inscription.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Monuments historiques et espaces protégés : simplification du droit

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement