logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/18984/le-gouvernement-lance-une-campagne-pour-reduire-la-montagne-des-dechets/

ENVIRONNEMENT
Le gouvernement lance une campagne pour réduire la montagne des déchets
La Rédaction | A la une | Actualité Club Techni.Cités | France | Publié le 10/10/2005 | Mis à jour le 22/07/2013

Le gouvernement s’attaque aux poubelles des Français: le ministre de l’Ecologie Nelly Olin a lancé lundi une campagne de communication pour endiguer la montagne d’ordures ménagères, en croissance de 1% par an.

Chaque Français produit en moyenne 1 kg de déchets par jour, soit 360 kg par an, dont seulement 12% sont recyclés et 6% transformés en compost. En dépit du tri, 80% des déchets vont encore en décharge ou sont incinérés sans autre forme de traitement.

Or, les capacités de traitement sont à saturation et la mise en route de nouvelles usines ou décharges se heurte à l’opposition des populations.

Le ministre fixe pour objectif de faire passer les quantités de déchets mises en décharge ou incinérées de 290 kg par habitant et par an à 250 kg dans 5 ans et 200 kg dans 10 ans.

Pour y parvenir, le ministre compte « sur la pédagogie ». Une campagne de 2,5 millions d’euros va décliner les « bons gestes ». A partir du 20 octobre, 3 spots populariseront 9 gestes à la télévision, comme par exemple utiliser un cabas au lieu des sacs en plastique, préférer l’eau du robinet à l’eau en bouteille.

La campagne -sur 3 ans- suffira-t-elle pour lutter contre la société du « tout jetable »? « Ca marchera », a assuré le ministre, qui préfère l’incitation à la contrainte.

La tâche est considérable: depuis 10 ans, la poubelle a gonflé de 320 à 360 kg par an et les coûts de traitement ont été multiplié par deux pour les collectivités locales (5,2 milliards d’euros), a observé Michèle Pappalardo, présidente de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Nos voisins ont une longueur d’avance. En Allemagne, on composte les déchets organiques (épluchures, nourriture, déchets du jardin etc.). Suisses, Belges, Allemands et Néerlandais utilisent la consigne, abandonnée en France. Au Japon, chaque habitant produit 100 kg de déchets de moins qu’un Français et le compost est généralisé.

« La seule généralisation du compostage [1] permettrait de valoriser 40% des déchets ménagers d’ici à 2015″, estime Florence Couraud, directrice du Centre indépendant d’information sur les déchets (CNIID [2]). Le ministre a demandé à l’Ademe d’initier les Français au compost.