Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité

Villepin présente des mesures anti-discrimination

Publié le 08/11/2005 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

Le Premier ministre Dominique de Villepin a très longuement justifié mardi devant les députés l’instauration de l’état d’urgence, face aux violences dans les banlieues, et présenté l’ensemble des mesures que le gouvernement va prendre pour lutter contre les discriminations.

Il a précisé les conditions de mise en place du décret pris mardi en Conseil des ministres, qui permet d’instaurer un couvre-feu sur la base d’une loi de 1955.

Applicable pendant 12 jours, l’état d’urgence serra prorogé « si les circonstances l’exigent » via un projet de loi soumis au Parlement.

Des sanctions pénales « pouvant aller jusqu’à deux mois d’emprisonnement » pourront être imposées à ceux qui refuseraient de se soumettre aux mesures de restriction de la circulation.

Dominique de Villepin a assuré qu’il n’avait « jamais été question » de supprimer la police de quartier, qui « doit être un facteur d’apaisement et de règlement des différends ».

Le ministère de l’Intérieur bénéficiera « dès janvier 2006 » de moyens pour recruter « 2.000 agents supplémentaires dans les quartiers », par le biais des contrats d’accès à l’emploi.

Le chef du gouvernement a annoncé la création prochaine de « préfets délégués à l’égalité des chances » et « d’une grande agence de la cohésion sociale et de l’égalité des chances », « interlocuteur des maires pour toutes les questions relatives aux quartiers sensibles ».

Le gouvernement, qui avait réduit les subventions aux associations, va débloquer 100 millions d’euros supplémentaires pour elles en 2006. « 5.000 postes d’assistants pédagogiques pour les 1.200 collèges des quartiers sensibles » seront créé dès janvier 2006.

« 15 zones franches urbaines supplémentaires » inciteront les entreprises à s’installer dans des quartiers sensibles.

« 20.000 contrats d’accompagnement pour l’emploi et contrats d’avenir seront réservés » aux quartiers difficiles, et le gouvernement va « doubler le nombre d’adultes-relais ».

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Villepin présente des mesures anti-discrimination

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement