Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Associations

Cinq propositions pour l’emploi associatif.

Publié le 09/11/2005 • Par Romain Mazon • dans : A la une, France

Parmi le million d’associations recensées en France, 145 000 emploient 1,6 million de salariés, soit 900 000 équivalent temps plein. Le secteur associatif a créé 58 % d’emplois en plus entre 1990 et 1999. Pourtant, malgré ce dynamisme, les associations déplorent une contradiction des politiques publiques, qui les sollicitent pour prendre en charge les emplois aidés alors que leurs missions requièrent des emplois de plus en plus qualifiés. Pour corriger le tir, la conférence permanente des coordinations associatives (CPCA), qui rassemble le mouvement associatif organisé a formulé, le 7 novembre, cinq propositions.
Tout d’abord l’organisation par le ministère de l’Emploi d’une table ronde sur l’emploi associatif avec l’objectif d’ouvrir les institutions qui débattent d’emploi au secteur associatif. Ensuite, la mise en oeuvre généralisée des conventions pluriannuelles d’objectifs et leur application, qui permettraient la consolidation et la sécurisation des relations financières entre l’Etat, les collectivités locales, et les associations. La CPCA demande également la mise en cohérence des différentes politiques de l’emploi, de l’Etat ou des conseils régionaux par exemple, avec les emplois tremplins, en partenariat avec les représentants du secteur associatif.
La gestion des associations devenant de plus en plus complexe, mais reposant toujours sur le bénévolat, la CPCA propose qu’un effort soit fait en faveur de la formation des responsables bénévoles. Enfin, la Conférence demande que des évaluations des politiques publiques de l’emploi aidé soient conduites, tant sur l’insertion des publics cibles que sur les effets produits sur le secteur associatif.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Cinq propositions pour l’emploi associatif.

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement