Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Emploi

Congrès des maires – SMCL – Demande d’Alliance Ville Emploi

Publié le 24/11/2005 • Par La Rédaction • dans : France

Alliance Ville Emploi demande au Premier ministre d’assouplir le délai de 90 jours prévu pour la prise en charge des jeunes sans emploi.

Lors d’une table ronde sur « le maire et l’emploi », organisée le 23 novembre au Congrès des maires, Philippe Maitreau, vice-président d’Alliance Ville Emploi (AVE) et adjoint au maire de Mulhouse (Haut-Rhin), a jugé irréaliste le délai de 90 jours fixé par le Premier ministre Dominique de Villepin aux « agences de l’emploi » pour recevoir chaque jeune sans travail dans les 750 zones urbaines sensibles et lui proposer une « solution spécifique » (un emploi, un stage, ou une formation). AVE, qui regroupe les collectivités territoriales porteuses des maisons de l’emploi, des plans locaux d’insertion et d’emploi (PLIE), ainsi que les comités de bassin d’emploi, demande que ce délai, fixé par Matignon le 14 novembre, soit allongé. « Il y a urgence », a convenu Philippe Maitreau,  » mais ne jouons pas la carte de l’immédiateté, qui risque de nous faire échouer, en faisant des propositions que nous n’aurons pas les moyens de tenir et qui feront naître des frustrations ». Philippe Maitreau a fait valoir qu’un entretien « approfondi », tel que l’a évoqué le Premier ministre, suppose du temps, donc des moyens, « pour cerner la personne accueillie dans toutes ses dimensions, sociales, professionnelles, familiales etc. ». Et de prendre l’exemple très concret d’une jeune mère célibataire, avec enfants en bas âge, qui panique parce qu’on l’a convoquée à n’importe quelle heure, sans avoir pris en compte le fait qu’elle doit trouver une solution pour faire garder ses enfants. « Les maisons de l’emploi et les PLIE savent faire de l’accompagnement », estime Philippe Maitreau, mais à une échelle encore trop faible par rapport à l’ampleur des besoins ».

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Congrès des maires – SMCL – Demande d’Alliance Ville Emploi

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement