logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/18601/le-gouvernement-satisfait-des-premiers-resultats-de-sa-campagne-anti-dechets/

ENVIRONNEMENT
Le gouvernement satisfait des premiers résultats de sa campagne anti-déchets
La Rédaction | A la une | Actualité Club Techni.Cités | France | Publié le 02/03/2006 | Mis à jour le 22/07/2013

Les Français commencent à faire attention à leurs poubelles, selon le ministère de l’Ecologie qui dresse un premier bilan satisfaisant de sa campagne triennale de communication, lancée en octobre pour endiguer la montagne d’ordures ménagères, en croissance de 1% par an.

90% d’entre eux se déclarent "très inquiets et très préoccupés de la protection de l’environnement", selon une étude réalisée en décembre par l’Ifop (échantillon national représentatif de 1.025 interviewés âgés de 15 ans et plus), près de trois mois après le lancement de cette campagne.

Ils sont 88% à déclarer connaître des moyens de trier et réduire les déchets ménagers alors qu’ils n’étaient que 79% avant cette campagne sur le thème "Réduisons vite nos déchets, ça déborde".

Chaque Français produit en moyenne 1 kg de déchets par jour, soit 360 kg par an, dont seulement 12% sont recyclés et 6% transformés en compost. En dépit du tri, 80% des déchets vont encore en décharge ou sont incinérés sans autre forme de traitement.

Le ministère a fixé pour objectif de faire passer les quantités de déchets mises en décharge ou incinérées de 290 kg par habitant et par an à 250 kg dans 5 ans et 200 kg dans 10 ans.

Globalement, 69% des personnes interrogées considèrent que la campagne les a incitées à réduire leurs déchets. L’étude Ifop a en outre montré que 70% assurent être vigilants au quotidien, en triant leurs déchets (87%) ou en modifiant leurs pratiques d’achat.

Parmi les moyens les plus cités pour réduire les déchets, figurent l’achat de produits avec moins d’emballages (37%), la limitation des sacs plastiques (26%) et le compostage [1] (17%).

Reste à transformer l’essai. Afin de favoriser le passage à l’acte, de nombreuses actions sont prévues en 2006 avec notamment une nouvelle vague de spots télévisuels du 6 mars au 14 avril et l’organisation d’une "semaine de la réduction des déchets" du 9 au 13 octobre.

Par ailleurs, le décret sur les imprimés non sollicités (publicités) qui engage les émetteurs de ces imprimés à contribuer à les éliminer, a été publié au Journal Officiel du 2 mars.

Enfin, la nécessité de convaincre les industriels de mettre sur le marché des produits avec une durée de vie plus longue, est également soulignée. Car, bien souvent, le coût trop élevé de la réparation d’un appareil électroménager incite à en changer en jetant le vieux modèle.