Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Questions à Stéphane Capot, Président de la section « Archivistes municipaux » de l’Association des archivistes français

Culture

Questions à Stéphane Capot, Président de la section « Archivistes municipaux » de l’Association des archivistes français

Publié le 06/03/2006 • Par Hélène Girard • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

– Vous vous opposez à la manière dont la Direction des archives de France (DAF) conduit son enquête statistique sur les services d’archives. Que reprochez-vous à cette enquête ?

Les 50 pages que nous devons remplir sont totalement inadaptées aux Archives municipales. Par exemple, on nous demande combien de communes nous avons contrôlées ou quels sont les services producteurs d’archives ! Ces questions concernent les Archives départementales. A cela s’ajoutent des dysfonctionnements dans sa diffusion : elle a été envoyée, par courrier électronique, à certains services, pas à tous, et sans que les maires en soient informés par courrier. Certains archivistes se retrouvent en porte-à-faux face au maire qui attend une circulaire du ministère de la Culture. Dans les communes où le maire a tendance à négliger les archives, une telle situation n’aide pas les archivistes à conforter leur mission. Tout cella dénote une méconnaissance de nos services.

– Les archivistes municipaux vont-ils refuser de remplir la grille ?

Nous montrerons notre bonne volonté en répondant aux questions qui ont un sens pour nous. Mais les informations qui vont figurer dans le rapport annuel des Archives de France n’auront pas la pertinence qu’elles devraient avoir. C’est dommage, car nous pensons que cette enquête constituerait un bon outil d’auto-évaluation, si nous étions consultés sur les critères pertinents pour mesurer notre activité. Nous allons donc, une nouvelle fois, demander un rendez-vous à la directrice, Madame de Boisdeffre, et lui faire part de ce problème.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Questions à Stéphane Capot, Président de la section « Archivistes municipaux » de l’Association des archivistes français

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement