Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Europe

Les régions, passerelle entre l’Europe et ses citoyens

Publié le 13/03/2006 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Lors d’une rencontre avec la Commissaire européenne Margot Wallström, Riccardo Illy, le Président de l’Assemblée des Régions d’Europe (ARE), a présenté 22 propositions concrètes pour renforcer le lien entre les citoyens et l’Union européenne.

« Les régions sont responsables de la gestion de 70 à 80 % de la politique de l’UE et peuvent de ce fait informer les Institutions européennes de ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Mieux les impliquer dans la définition de la politique européenne peut mener à une plus grande participation des citoyens dans les décisions politiques et à la création d’une réalité européenne sur le terrain, grâce à la mise en place et au développement de projets et programmes communs ».

1. Les régions doivent jouer un rôle plus important dans la promotion des opportunités concrètes que l’Union européenne offre aux citoyens (telles les programmes d’échange)

2. Les programmes scolaires doivent accorder plus de valeur aux affaires européennes, en incluant notamment l’enseignement de l’histoire et de la politique européenne communes.

3. Les autorités régionales doivent garantir une formation continue en affaires européennes pour tous les fonctionnaires régionaux travaillant sur les questions européennes

4. Un renforcement des liens au sein des partis politiques est nécessaire entre les élus des niveaux régional, national et européen. Ceci permettra de faire remonter les avis de la base vers les décideurs européens

5. Les autorités régionales doivent mobiliser leurs responsables Presse et Communication afin de sensibiliser les citoyens à l’impact des politiques et des fonds européens sur leurs propres régions à travers des récits d’intérêt pour eux

6. Les autorités régionales doivent fournir aux citoyens de meilleures informations sur les projets financés dans leurs régions par l’Union européenne, grâce aux sites internet et à des bibliothèques et centres d’information

7. La commission européenne doit développer les centres « Europe direct » pour en faire des réseaux de communication interactifs

8. Les élus régionaux doivent collaborer avec les membres du Parlement européen et du Comité des Régions pour mettre en place des forums de discussion sur les affaires européennes qui ont une influence directe sur leurs régions

9. Les institutions régionales et européennes doivent coopérer afin d’organiser des forums de citoyens rassemblant des acteurs régionaux et des représentants du CdR, de la Commission et du Parlement

10. La Commission européenne doit davantage consulter les régions le plus tôt possible dans le processus législatif, et ce tant de manière formelle qu’informelle

11. Le dialogue structuré doit être détaché de la relation interinstitutionnelle entre le CdR et la Commission

12. Le dialogue structuré annuel avec le Président de la Commission doit avoir lieu avant l’approbation du programme de travail de la Commission

13. Le dialogue structuré doit être limité aux associations européennes afin d’accorder suffisamment de temps pour un dialogue et des contributions significatives

14. Un intergroupe aux affaires régionales doit être introduit au sein du Parlement européen

15. Le Parlement européen doit organiser des auditions avec les régions sur les politiques qui les affectent

16. Les relations entre les Parlementaires européens et les élus régionaux issus de circonscriptions électorales qui se chevauchent doivent être améliorées

17. Tous les gouvernements nationaux doivent s’engager à consulter les régions en ce qui concerne les politiques européennes qui ont un impact sur les compétences régionales du pays

18. Les représentations permanentes doivent régulièrement échanger des informations et maintenir un contact avec les représentants régionaux à Bruxelles

19. La Commission européenne doit mettre en place un mécanisme de jumelage institutionnel afin de permettre l’échange de bonnes pratiques en matière de transposition et de mise en oeuv

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les régions, passerelle entre l’Europe et ses citoyens

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement