Environnement

Le Parc régional des Boucles de la Seine nettoie ses berges

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Depuis 2001, le Parc régional des Boucles de la Seine s’est lancé dans une vaste opération de nettoyage des berges du fleuve. Motif : une étude avait révélé la présence de 9 000 tonnes de déchets de toutes sortes sur un linéaire de berges de 58 kilomètre et 20% des berges dénaturées. Aujourd’hui, le Parc et ses partenaires (Direction régionale de l’environnement de Haute-Normandie, collectivités, Agence de l’Eau Seine-Normandie, l’ADEME…) dressent le bilan de cinq années de récupération manuelle de ces déchets. L’équipe de nettoyage a ramassé 4 000 tonnes de déchets, nettoyé 8 kilomètres de berges, restitué à la nature 12 hectares de marais et réouvert des chemins de randonnée devenus impraticables. Elle a également conçu, en étudiant la dynamique du fleuve, le rythme de ses marées et la topographie de ses berges, des pièges innovants pour capturer les déchets flottants.
Fort de ses résultats provisoires, le Parc va articuler une campagne d’éco-citoyenneté, intégrant «une charte des bons gestes» pour que change le comportement des riverains et des autres vis à vis du fleuve. Celle-ci se déroulera au printemps prochain. A cette occasion, le Parc, qui estime «ce programme de nettoyage d’expérimentation et de pédagogie unique en Europe à l’échelle d’un fleuve de cette ampleur» proposera de faire partager son expérience à d’autres pays. Une journée sera également consacrée à une expertise de l’expérience avec des scientifiques, des élus, des usagers du fleuve… en octobre prochain.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Comment les élus du littoral font face au changement climatique

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Zéro artificialisation nette, un objectif flou

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Biodéchets : une généralisation sur les chapeaux de roues

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Lyon dresse le bilan de la piétonnisation du centre-ville

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP