Environnement

La démoustication de la Camargue n’attend plus que les finances de l’Etat

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le chikungunya et l’invasion de moustiques constatée en septembre dernier sur l’ouest des Bouches-du-Rhône ont eu raison des réticences sur la démoustication de la Camargue. Le conseil régional Paca a annoncé qu’il allait débloquer un million d’euros pour la lutte anti-moustique à la fois sur la Camargue mais aussi dans les Alpes Maritimes où des souches du moustique responsable du chikungunya ont été recensées. De son côté, le département des Bouches du Rhône qui consacre déjà 1 million chaque année à ces actions est prêt à débloquer un million supplémentaire pour permettre la démoustication de l’ensemble du parc naturel régional mais à condition que l’Etat fasse lui aussi un effort.
La démoustication, réalisée par l’Entente interdépartementale de démoustication, se fait habituellement sur 21 communes du département mais des débats sont en cours pour l’expérimenter sur la zone naturelle protégée des Salins-de-Giraud et de Port Saint Louis du Rhône avec un bio insectide. Le coût de l’extension à l’ensemble du Parc de Camargue est estimé à 4 millions d’euros.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP