Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

Le Sénat vote une réforme des établissements de coopération culturelle

Publié le 29/03/2006 • Par La Rédaction • dans : A la une, France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le Sénat a adopté à une proposition de loi visant à assouplir le fonctionnement des établissements publics de coopération culturelle » (EPCC) créés dans le cadre de la décentralisation par la loi du 4 janvier 2002.

Les EPCC ont vocation à organiser le partenariat entre l’Etat et les collectivités territoriales, ou entre celles-ci seules si elles le souhaitent, pour la gestion d’équipements culturels structurants.

Un EPCC pourra désormais participer à la création, et non seulement à la gestion, d’un service public culturel.

La création d’un EPCC pourra être décidée par le préfet de région, et non plus seulement par le préfet de département, comme le veut la législation en vigueur.

La place de l’Etat au sein du conseil d’administration est confortée et la présence du maire de la commune d’implantation de l’EPCC y est rendue facultative.

En outre, la proposition clarifie le mode de recrutement et le statut des directeurs d’EPCC, selon qu’ils relèvent d’un cadre d’emplois de fonctionnaires ou doivent être titulaires d’un diplôme.

Depuis la loi de 2002, il s’est constitué des EPCC aussi bien pour regrouper des sites patrimoniaux que pour gérer au sein d’une structure unique un musée, un monument et une salle de spectacle, ou encore pour mutualiser les moyens et services d’une scène dramatique et d’un centre chorégraphique.

Le rapporteur Ivan Renard a souhaité que la proposition de loi, très attendue par les élus et les professionnels, soit inscrite à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale dans les meilleurs délais afin que « le processus législatif puisse aboutir à son terme d’ici l’été prochain ».

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Sénat vote une réforme des établissements de coopération culturelle

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement