Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Nouvel épisode dans la bataille sur les déchets des Bouches-du-Rhône

Publié le 30/03/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christian Frémont a déposé lundi un recours contre le plan départemental, adopté le 30 janvier, parce qu’il n’inclut pas l’incinérateur voulu par la communauté urbaine de Marseille (MPM)

« Légalement, ce plan doit inclure tout plan avancé de traitement des déchets. Or il n’inclut pas l’incinérateur » prévu par MPM.

MPM a programmé la construction d’un centre de traitement des déchets doté d’un incinérateur dont les travaux de construction doivent débuter en juillet pour une mise en service à l’été 2008 afin de remplacer l’immense décharge à ciel ouvert d’Entressen dont la fermeture est programmée fin 2006.

Cette usine va être implantée sur un terrain appartenant au port autonome de Marseille mais sur le territoire de Fos-sur-Mer, qui n’appartient pas à MPM.

Les élus de Fos-sur-Mer et de la communauté urbaine de Ouest-Provence, s’opposent à l’incinérateur, le jugeant nocif pour l’environnement et la santé de leurs administrés dans cette zone déjà fortement industrialisée.

Outre des manifestations, ils ont organisé un référendum au cours duquel la population de Ouest-Provence a voté non à 97,80% contre l’incinérateur. Les communes de Ouest-Provence avaient également voté mi-janvier une délibération modifiant le plan local d’urbanisme pour interdire l’installation de l’incinérateur. Mais le 1er mars le tribunal administratif de Marseille avait suspendu cette délibération, suivant le recours présenté par le préfet de région.

Une nouvelle manifestation des opposants à l’incinérateur est prévue samedi à Marseille.

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Nouvel épisode dans la bataille sur les déchets des Bouches-du-Rhône

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement