logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/18483/premiere-pierre-du-futur-pont-ferroviaire-de-bordeaux/

TRANSPORTS
Première pierre du futur pont ferroviaire de Bordeaux
La Rédaction | Actualité Club Techni.Cités | France | Publié le 14/04/2006 | Mis à jour le 22/07/2013

Après des années de retard, les travaux du futur pont ferroviaire qui reliera la gare Saint-Jean de Bordeaux ont débuté. La première pierre vient d’être symboliquement posée par le ministre des transports, Dominique Perben. Ce chantier de taille conduit par Eiffage – un investissement de 189 millions d’euros uniquement pour le pont, de 300 millions en incluant les aménagements en amont et en aval – doit déboucher sur la création d’un nouvel ouvrage doté de quatre voies de passage contre deux actuellement sur la passerelle Eiffel. Le basculement des lignes SNCF devrait s’effectuer au printemps 2008. La région Aquitaine est le troisième financeur après RFF et l’Etat, avec un investissement de 34,5 millions. Suivent le conseil général de la Gironde et la CUB.
Cette réalisation est la première étape de la suppression du « bouchon de Bordeaux » : à terme, le trafic de marchandises et celui des TER seront plus importants car moins limités par des problèmes de créneaux et les TGV à unités multiples (rames doubles) pourront être accueillis sur six voies à quai au lieu de deux aujourd’hui. Enfin, les collectivités espèrent des retombées en terme d’image, puisque ces aménagements devraient coïncider avec la fin des travaux de la ligne à grande vitesse (LGV) Sud-Europe Atlantique.