Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Le gouvernement veut aider les « aidants familiaux »

Publié le 16/05/2006 • Par La Rédaction • dans : France

Le gouvernement annoncera lors de la prochaine Conférence de la famille, qui doit se tenir avant l’été, des mesures pour soutenir les « aidants familiaux », qui consacrent une partie de leur temps à un parent dépendant, a indiqué le 15 mai le ministre délégué à la Famille, Philippe Bas. « Il est temps que l’on se rende compte du rôle que jouent les aidants familiaux, qui ne sont pas reconnus », a-t-il indiqué, en recevant deux rapports consacrés à la « solidarité intergénérationnelle », thème de la prochaine Conférence de la famille. Elle visera cette année à « mettre en lumière le rôle pivot d’une génération trop souvent délaissée, les 55-75 ans, qui ont souvent à la fois la charge de parents très dépendants et celle de jeunes adultes », a souligné Philippe Bas.
Il a indiqué que le gouvernement s’appuierait sur les propositions des deux rapports. Le premier, remis par Alain Cordier, président de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), propose de « renforcer le soutien personnalisé des aidants familiaux », en les suivant médicalement et psychologiquement. Pour leur offrir du « répit », il propose de développer des renforts temporaires à domicile et des structures d’accueil temporaire. Il préconise de créer un « congé de présence familiale », sur le même modèle que le congé de présence parentale.
Le rapport suggère aussi « l’ouverture de droits à la retraite pour les aidants familiaux » en prenant en compte la présence à domicile pour accompagner un proche dépendant, ainsi qu’une offre de formation et un soutien pour leur retour à l’emploi.
Le second rapport, remis par Raoul Briet, président du Conseil de surveillance du Fonds de réserve des retraites, préconise des mesures pour améliorer les relations entre générations. Il suggère par exemple d’émettre des chèques emploi-service (CESU) pour les bénévoles retraités ou de favoriser le logement de jeunes travailleurs ou étudiants chez des personnes âgées.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Le gouvernement veut aider les « aidants familiaux »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement