Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Nord-Pas-deCalais. Le Hainaut français défend sa similitude avec le Hainaut belge

Publié le 18/05/2006 • Par Olivier Ducuing • dans : France

Alain Bocquet ne désarme pas. Le président (PC) de la communauté d’agglomération la Porte du Hainaut a reçu le 18 mai les maires et présidents d’intercommunalités concernés par l’exclusion de leurs territoires des fonds européens « Convergence ».
Pour l’élu nordiste, il convenait que l’Union européenne adopte le même dispositif pour le Hainaut français (Valenciennois, Douaisis, Sambre-Avesnois) que pour le Hainaut belge alors que la mesure de compensation accordée (70 millions d’euros) « est très loin de répondre à l’ampleur des difficultés et à l’exigence d’équité ».
Selon le calcul du maire de Saint-Amand-les-eaux, les mêmes critères appliqués au Hainaut français qu’à son homologue belge se traduiraient par une manne de 360 millions d’euros. Ce traitement différencié s’appuie en fait sur une lecture régionale des statistiques, le Nord-Pas-de-Calais dépassant désormais nettement le seuil d’éligibilité. En revanche, le Hainaut français affiche un PIB équivalent à 73,9% de l’Union élargie, contre 75,45% pour le Hainaut belge. Alain Bocquet estime que le dossier peut être réexaminé et espère que la mobilisation locale permettra l’adoption d’un amendement du Parlement européen.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Nord-Pas-deCalais. Le Hainaut français défend sa similitude avec le Hainaut belge

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement