logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/18194/auvergne-le-futur-syndicat-mixte-refuse-le-passif-de-laeroport/

TRANSPORTS
Auvergne. Le futur syndicat mixte refuse le passif de l’aéroport.
Frédéric Pigot | Régions | Publié le 23/05/2006

En décembre 2005, la chambre du commerce et de l’industrie de Clermont-Ferrand/Issoire, gestionnaire de l’aéroport, a exprimé son souhait de renoncer au bénéfice de la concession au terme de l’année 2006.
La région vient d’adopter à l’unanimité le principe de création d’un syndicat mixte avec Clermont communauté et le conseil général du Puy-de-Dôme. Cette nouvelle entité aura pour vocation d’assumer les compétences aéroportuaires décentralisées au 1er janvier 2007. L’assemblée a, par ailleurs, rappelé que ce futur syndicat mixte ne saurait en aucune manière être impliqué dans le règlement, et notamment le remboursement des avances, de la concession d’exploitation de l’aéroport liant l’État à l’actuel gestionnaire.
Le trafic de l’aéroport de Clermont-Ferrand a avoisiné les 600 000 passagers en 2005. Il se partage pour moitié entre des liaisons vers Paris et des liaisons assurées dans le cadre du hub avec 16 destinations dont 4 européennes. La compagnie Régional s’est engagée à maintenir le niveau d’activité actuel du hub jusqu’en décembre 2008. Le déficit annuel de l’aéroport est de l’ordre de 1,5 million d’euros.