Environnement

Eco-Emballages conseille aux élus de collecter moins souvent les déchets

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn Google Plus

Eco-Emballages a signé le 30 mai près de Lyon une convention créant son premier « site vitrine », destiné à convaincre les élus de réduire la fréquence des collectes de poubelles pour diminuer le coût de la gestion des déchets.
Le Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères (Sitom) Sud Rhône, qui regroupe 30 communes au sud de Lyon, est devenu le premier membre d’un réseau qui devrait compter une quinzaine de sites sur l’ensemble du territoire français d’ici la fin de l’année.
Il a été retenu pour ses bons résultats techniques et financiers et devra désormais ouvrir ses portes quatre à cinq fois par an pour recevoir les membres d’autres collectivités locales et leur expliquer sa méthode.
« Le Sitom Sud Rhône a diminué par deux la fréquence des collectes sélectives et a totalement réorganisé le circuit de collecte, notamment en réduisant la fréquence de la collecte des ordures ménagères », a expliqué Jean-François Rossillon, responsable de la région centre-est chez Eco-Emballages.
« Cela a permis de réduire de 15% le coût de la collecte sélective et d’augmenter de 20% la performance des produits recyclés », a-t-il ajouté.
Eco-Emballages souhaite que cette méthode soit généralisée en France, où la fréquence de collecte assure un service « plutôt confortable, voire luxueux », selon Bernard Herodin, directeur général de la société.
Puisque « le taux de remplissage des conteneurs est estimé à 50% en moyenne », il est possible de « réduire les fréquences sans réduire les performances », a-t-il assuré. Mais les élus rechignent souvent à adopter cette solution, car ils craignent que leurs concitoyens ne se plaignent si leurs bacs à poubelles sont moins souvent ramassés, a-t-il noté en soulignant l’importance de communiquer auprès des contribuables.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Hausse de la TGAP : y aura-t-il des gagnants à la réforme fiscale ? (3/3)

    Dernier volet de notre article au long cours : que donne la somme des hausses et des baisses à venir, avec cette réforme fiscale de la gestion des déchets ? Certaines collectivités vont-elles y gagner ? Et en complément, voici également les contre-propositions de ...

  • Les missions de contrôle des Spanc

    Suite aux arrêtés de 2012 et de 2015, un certain nombre de points de vigilance doivent être pris en compte dans les missions de contrôle exercées par les services publics d’assainissement non collectif. Conformité et dimensionnement des installations ...

  • Hausse de la TGAP : des mesures compensatoires à la hauteur ? (2/3)

    Deuxième volet de cet article au long cours consacré à la réforme de la fiscalité des déchets. Après nous être intéressé à la hausse de la TGAP, regardons maintenant si les mesures proposées par le gouvernement pour compenser cette hausse des coûts pour ...

  • Votre actu juridique du 12 au 18 octobre 2018

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudence et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 12 et le 18 octobre 2018. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP