Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Réforme de l'Etat

3ème Cimap et collectivités territoriales : ce qu’il faut retenir

Publié le 18/07/2013 • Par Agathe Vovard Bénédicte Rallu Virginie Fauvel • dans : A la une, Actu expert santé social, Actu juridique, Dossiers d'actualité, France

ayrault_cimap
AFP
Du 3ème Comité interministériel pour la modernisation de l'action publique (Cimap) qui s'est tenu mercredi 17 juillet 2013 à Matignon, les collectivités redoutaient une réorganisation drastique de l'administration territoriale de l'Etat. Au final, elle ne change presque pas, pour l'instant. En revanche, les aides aux entreprises (400 millions d'euros) et la prime d'apprentissage (200 millions d'euros) sont revues à la baisse. Le principe de l'accord tacite de l'administration est gravé dans le marbre, l'accès aux marchés publics assouplit et les Etats généraux sur l'ouverture des données de santé sont fixés de septembre 2013 à mars 2014.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

MAP : moderniser pour économiser ?

  1. Coupes dans les aides aux entreprises des collectivités
  2. Apprentissage : l’Etat veut faire des économies
  3. L’accord tacite, la révolution quasi-philosophique
  4. Exit, la réforme territoriale de l’administration de l’Etat
  5. Vers un assouplissement dans les marchés publics
  6. L’ouverture des données publique se poursuit
  7. Environnement, logement et urbanisme dans le viseur
  8. Papier d’identité et vote par procuration
  9. Révision du droit du patrimoine en 2014

1 – Coupes dans les aides aux entreprises des collectivités

Tout un symbole pour un gouvernement qui avait fait de l’emploi des jeunes sa priorité : la 1ère décision des 40  prises lors du Cimap du 17 juillet concerne la réforme « du soutien à l’économie et la politique d’accès à ...

[100% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec les dossiers

Cet article fait partie du Dossier

MAP : moderniser pour économiser ?

Sommaire du dossier

  1. Quel avenir pour les services déconcentrés de l’Etat ?
  2. [Frise interactive] Deux siècles de réforme de l’Etat
  3. L’Etat choisit ses capitales régionales, et redéploie ses services dans les territoires
  4. Etat en régions : les élus locaux limitent la casse
  5. L’avenir de l’action publique : de l’attention, en attendant l’action
  6. L’Etat start-up n’est-il qu’un slogan ?
  7. SGMAP et collectivités locales remettent la démat’ en ordre de bataille
  8. La MAP économise au moins autant qu’elle innove
  9. L’État plate-forme, vraie source de services publics innovants ou cache-misère ?
  10. Politiques publiques : “Le chiffre ne doit pas clore les débats, mais les ouvrir”
  11. « La MAP ne se résume pas à l’effort d’économies, pas davantage que les économies ne se résument à la MAP »
  12. MAP : dans les collectivités, des idées mais peu de moyens
  13. Modernisation de l’Etat : contre le cost killing, innover, expérimenter
  14. Modernisation de l’action publique : la gouvernance par la donnée, une vieille nouveauté
  15. Le data scientist, oiseau en voie d’apparition dans la fonction publique
  16. Dessine-moi des data scientists
  17. La mutuelle de données de Lyon met les cartes du territoire en partage
  18. L’eldorado de la politique publique juste et rationnelle
  19. Pour Nicolas Matyjasik, « les sciences sociales permettent d’éclairer le décideur politique »
  20. Simplification administrative : un train de mesures avec quelques vieux wagons
  21. Gouvernance par la donnée, année zéro
  22. A Bercy, l’Etat s’interroge sur… la modernisation de l’Etat
  23. Le 4ème Cimap mise sur des économies liées à des « mutualisations dans le bloc communal »
  24. Malaise dans les services déconcentrés de l’Etat à la veille du 4ème Cimap
  25. 3ème Cimap et collectivités territoriales : ce qu’il faut retenir
  26. 2ème CIMAP : amélioration de l’administration déconcentrée et gel des normes
  27. La modernisation de l’action publique se veut moins brutale que la RGPP
  28. Terra Nova dénonce une MAP pervertie
2 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

L’iPad au service des collectivités

de COMPUTACENTER

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

3ème Cimap et collectivités territoriales : ce qu’il faut retenir

Votre e-mail ne sera pas publié

Adeubal

19/07/2013 09h45

Simplifier, c’est bien (enfin en théorie) en informer les administrations centrales : c’est mieux.
Les MAPA sont déjà simplifiés par la loi et pourtant les préfectures continuent régulièrement à exiger des pièces dignes d’un marché classique.
Il en était de même pour les actes de naissance il y a 5 ans, démonstration nationale disant qu’il n’y en avait plus besoin…. mais les préfectures continuaient à l’exiger. Et c’est toujours le cas (pour les passeports)
Effets d’annonces risqués (l’accord tacite me semble la pire idée actuellement vu l’amoncellement de demande que reçois l’administration), beaucoup de publicité, un coup de polish, au final rien du tout. Les gens vont être mésinformés sur cette « réforme » et vont exiger des choses que l’administration centrale refusera de laisser passer. Et tout le monde sera mécontent.

ingénieur FPT

19/07/2013 03h10

Monsieur le Premier Ministre veut reformer l’action publique.
il le fait par petites touches, dans le concensus.
il ne veut pas mettre en colère les uns et les autres et dans le meme temps il apporte des évolutions et simmplifications modérées.

j’aurai aimé voir un plus d’audace et de courage, mais le calendrier electoral arrive, chambouler toute l’administration avant les élections est une veritable prise de risque. laissons notre France profiter du soleil, tous ces sujets compliqués, on peut les traiter à la rentrée.

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement