Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Tourisme

Les communes touristiques veulent une réforme de la taxe de séjour

Publié le 12/06/2006 • Par La Rédaction • dans : France

De nombreux maires de communes touristiques ont réclamé le 9 juin une réforme de la taxe de séjour, notamment son élargissement à de nouvelles activités comme la restauration, les cinémas, les musées, le prêt-à-porter ou encore les cirques.
Mais le ministre délégué aux collectivités locales Brice Hortefeux a estimé qu' »un élargissement de l’assiette (de cette taxe) à d’autres activités que l’hébergement ne (lui) paraît pas le moyen le plus approprié ».
Il s’exprimait lors des premières rencontres nationales des communes touristiques, à Royan (Charente-Maritime), qui a rassemblé environ 150 élus. « Il faut une base large, des taux faibles et que la création de cette taxe touristique se fasse sur la base du volontariat des communes », a expliqué Didier Borotra, président de l’association nationale des maires des stations classées et des communes touristiques (ANMSCCT). Selon lui, une taxe de séjour élargie pourrait s’appeler taxe touristique. Pour l’instant, la taxe de séjour est uniquement liée aux nuits d’hébergement.
« J’estime en plus qu’il faudrait une affectation obligatoire de cet argent, pour financer une partie des emprunts qui permettent de construire les équipements publics », a précisé M. Borotra, par ailleurs sénateur-maire de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques).

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les communes touristiques veulent une réforme de la taxe de séjour

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement