Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Télécommunications. Languedoc-Roussillon. Orange veut l’annulation d’un arrêté municipal anti-antennes relais

Technologies de l'Information et de la Communication

Télécommunications. Languedoc-Roussillon. Orange veut l’annulation d’un arrêté municipal anti-antennes relais

Publié le 15/06/2006 • Par François Cusset • dans : Régions

Le tribunal administratif de Montpellier pourrait prochainement annuler un arrêté municipal interdisant l’édification d’antennes relais de radiotéléphonie à proximité de certaines constructions, en particulier d’établissements scolaires.
Saisi d’un recours en annulation déposé par l’opérateur Orange, le tribunal vient de se pencher sur cet arrêté municipal pris en octobre 2002 par Claude Arnaud, maire de Lunel (Hérault). Le commissaire du gouvernement a demandé son annulation, estimant qu’aucune étude scientifique précise ne pouvait actuellement étayer les risques sur la santé évoqués par le maire pour interdire la mise en place d’antennes relais à proximité d’établissements scolaires ou de bâtiments d’habitation.
En s’appuyant sur un rapport d’experts, le commissaire du gouvernement a notamment souligné dans ses conclusions qu’il « n’apparaît pas que les antennes des opérateurs ont des effets thermiques » devant conduire à leur interdiction dans certaines zones. Le tribunal administratif de Montpellier rendra sa décision fin juin ou début juillet.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Télécommunications. Languedoc-Roussillon. Orange veut l’annulation d’un arrêté municipal anti-antennes relais

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement