logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/178543/bretigny-sur-orge-retour-sur-la-mobilisation-des-secours/

SÉCURITÉ CIVILE
Brétigny-sur-Orge : retour sur la mobilisation des secours
Hugo Soutra | Actu experts prévention sécurité | Publié le 15/07/2013 | Mis à jour le 16/07/2013

Dans les minutes suivant le déraillement, vendredi 12 juillet, d’un train inter-cités en gare de Brétigny-sur-Orge causant six morts et une soixantaine de blessés graves parmi 385 voyageurs, la préfecture de l’Essonne déclenchait le « plan rouge ». Le Club Prévention-Sécurité revient sur cette gestion de crise.

Qu’est-ce que le «plan rouge»?

Crée en 1978 par les sapeurs-pompiers de Paris suite à un incendie dans le 16ème arrondissement, ayant fait treize morts et dizaines de blessés graves, le « plan rouge » (1) sert à planifier les moyens de secours d’urgence en cas « d’évènement provoquant un nombre élevé de victimes » peut-on lire sur le site du ministère de l’Intérieur.
Objectif: remédier aux conséquences d’un accident catastrophique à effets limités (Acel), où les moyens de secours communaux ne suffisent plus et nécessitent des renforts départementaux voire régionaux.

Mise en commun – Rarement actionné, ce plan d’urgence entraîne la mise en place de procédures très strictes. Philippe Blanc, chef de la section Orsec à la direction générale de la sécurité ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN