Bâtiment

Les surfaces vitrées : un piège pour les oiseaux

| Mis à jour le 01/09/2014
Par et , DST • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Des spécialistes américains estiment que les collisions des oiseaux avec les surfaces vitrées et les structures urbaines seraient leur première cause de mortalité non intentionnelle liée aux activités humaines : d’une à dix collisions par bâtiment et par an. La station ornithologue suisse évoque des centaines de milliers d’oiseaux par an pour ce petit pays. Il y a donc un effort à faire pour rendre visibles les surfaces transparentes aux oiseaux.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Quand la nature se lance à l’assaut de la ville

Lorsqu’on y regarde de plus près, on trouve sur de nombreux bâtiments des traces de ces drames qui passent la plupart du temps inaperçus.
Les victimes des collisions sont très rapidement emportées par des corneilles, des renards, des fouines ou des chats… Ceci a donc conduit à sous-estimer les pertes et le problème n’a pas été suffisamment pris au sérieux par les acteurs de la construction et même par les associations de protection des oiseaux.
En fait, il faut savoir que l’orientation chez les oiseaux est surtout fondée sur le visuel. Leurs yeux très développés sont indispensables à leur survie. Chez la plupart des espèces, les yeux sont situés sur les côtés de la tête. Cela leur permet une vue avec un angle très large. Certaines espèces voient même à 360°. Il y a toutefois un désavantage : seul un angle assez restreint est couvert par les deux yeux en même temps. Leur vision stéréoscopique et, par là, leur perception du relief, sont donc restreintes. Les oiseaux ont beau être ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Sur le même sujet

Contact : ASPAS, Association pour la protection des animaux sauvages, Tél. : 04 75 25 10 00 info@aspas-nature.com

Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP