logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/177161/les-aires-de-mise-en-valeur-de-larchitecture-et-du-patrimoine/

PATRIMOINE
Les aires de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine
Auteur associé | Ingénierie | Publié le 23/07/2010 | Mis à jour le 12/09/2013

La loi Grenelle 2 propose la refonte des zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysagé (ZPPAUP). Dans le conflit qui oppose depuis plusieurs années les tenants de la sauvegarde des centres anciens à ceux du développement durable, cette évolution off rira-t-elle une nouvelle chance au renouvellement des formes anciennes ou conduira-t- elle au crépuscule du patrimoine ?

Le débat est ancien entre conservation et évolution. Au XIXe siècle, Viollet-le-Duc et d’autres ont théorisé les méthodes de conservation de la ville ancienne tandis qu’Haussmann effectuait les percées parisiennes au nom de l’hygiénisme.
Aujourd’hui l’enseignement des architectes des bâtiments de France repose sur des principes scrupuleux tirés de la charte de Venise (1964) tandis qu’au nom de la précarité énergétique et des énergies renouvelables, le patrimoine urbain est sommé de s’adapter.

Durable mais énergivore

Les centres anciens appartiennent au registre du durable puisqu’ils s’inscrivent avec vigueur dans une ...