logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/177046/cg-de-laisne-de-la-marne-et-de-la-somme-ladf-etc-la-mission-du-centenaire-de-14-18-se-renforce-avec-de-nouvelles-adhesions/

COMMÉMORATIONS
CG de l’Aisne, de la Marne et de la Somme, l’ADF, etc. : la Mission du centenaire de 14-18 se renforce avec de nouvelles adhésions
avec l'AFP | France | Publié le 09/07/2013

Plusieurs collectivités locales de l'ancienne ligne de front, dont les conseils généraux de l'Aisne, de la Marne et de la Somme, ont rejoint mardi 9 juillet 2013 la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, chargée de préparer le programme des commémorations qui s'étaleront de 2014 à 2018.

L’Association des départements de France (ADF), la communauté du Pays de Meaux ou la Bibliothèque de documentation et d’information contemporaine (BDCI) ont également adhéré au groupement d’intérêt public (GIP), a-t-on appris auprès de la mission.

Le GIP Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, qui réunissait son conseil d’administration, a été créé en 2012 par le gouvernement. Il rassemble des représentants de sept ministères, six établissements publics (BNF, musée de l’armée…) et d’associations.

D’autres collectivités, dont le conseil général du Haut-Rhin, les villes de Verdun et de Nancy, devraient rejoindre prochainement le collège des collectivités territoriales.

La mission devait par ailleurs lancer dans la soirée aux Invalides sa campagne pour constituer un comité de mécènes et faire appel aux dons des entreprises et des particuliers. A cette occasion, le président du CA de la mission, le général Elrick Irastorza, devait signer des conventions de partenariat avec France Télévision et Radio France qui accompagneront les commémorations.

414 projets de commémoration ont déjà reçu, selon le GIP, le label de la Mission du centenaire. Le président François Hollande devrait annoncer pour sa part à l’automne les célébrations auxquelles il participera.

A partir de 2014, « la République rendra hommage aux hommes, aux femmes et aux enfants auxquels nous devons notre liberté », écrit dans une lettre aux participants à la soirée mécenat le général Irastorza, pour qui les commémorations du centenaire constitueront « un temps mémoriel et citoyen exceptionnel ».