Pollution

Seine-et-Marne : des zones humides artificielles pour piéger les pesticides

| Mis à jour le 08/04/2014
Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’association Aqui Brie a inauguré en octobre des zones humides artificielles conçues pour épurer l’eau des pesticides avant leur infiltration dans la nappe du Champigny. Lancées à l’automne 2010, ces zones s’étendent aujourd’hui sur 3 ha sur la commune de Rampillon. Elles ont la particularité de se situer juste avant l’engouffrement dans la nappe, un endroit stratégique qui intéresse notamment l’Irstea, qui a passé une convention avec Aqui Brie. La nappe phréatique de Champigny alimente près d’un million de Franciliens. Les eaux superficielles, qui représentent jusqu’à 70 % du taux de recharge de la nappe, transitent par des zones ...

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Références
  • CONTACT : Jean Dey, président d’Aqui Brie, jean.dey@cg77.fr
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Gagner en efficacité : les points clés pour passer à l’e-administration

de Les webinars de DOCAPOSTE

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP