Urbanisme

Le Plessis-Robinson réinterprète la cité-jardins

| Mis à jour le 01/09/2014
Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

La nouvelle cité-jardins du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine) a remporté l’édition 2012 du Grand Prix européen de l’urbanisme (1). Inauguré en 2008, ce quartier propose une version rénovée du concept de « ville à la campagne ».

cet article fait partie du dossier

Quand la nature se lance à l’assaut de la ville

Construite en 1930, en bordure de centre-ville, la cité-jardins du Plessis-Robinson a été détruite à la fin des années 1980. « La cité-jardins était devenue une cité-dortoir », se souvient Hervé Caranobe de la SEM d’aménagement (Sempro). En 2003, le projet de reconstruction de l’architecte Xavier Bohl, retenu dans le cadre d’un marché de définition, renoue toutefois avec l’esprit du lieu et l’intention première des cités-jardins.

Un bâti autour « d’îlots jardins »

Créé à la fin du XIXe siècle, le concept – il devait ôter le mal de vivre des villes en y associant les avantages de la campagne – prônait la construction de maisons ou de petits collectifs dans des jardins. Respectant ce principe, le bâti occupe 30 % seulement des 20 ha de la ZAC et s’ordonne à partir des espaces verts : « plutôt que de l’être autour de la voirie, l’aménagement est pensé autour du jardin. On passe d’un jardin privatif à un jardin familial (une vingtaine) ou à un jardin public (5 au total), avec un minimum de ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Références
  • Maîtrise d’ouvrage : ville du Plessis-Robinson via la Sempro.
  • Architecte-urbaniste : Atelier Xavier Bohl.
  • Calendrier : 2003 à mai 2008.
  •  Coût : 121 M€.
  • Site internet dédié : www.robinson-92.com.
  • CONTACT : Hervé Caranobe, Sempro, [email protected], 01 41 07 94 56  Hervé Devantoy, Diluvial, [email protected], 02 40 40 32 55
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP