Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Valorisation énergétique

Paris : de l’eau chaude sanitaire grâce aux eaux usées

Publié le 23/02/2013 • Par Stéphane Menu • dans :

La résidence « Hameau Lucien Martin » se dégradait. Vaucluse Logement a invité les habitants à s’investir dans la réhabilitation des logements et des jardins. Une formule payante pour changer le regard des habitants sur leur propre lieu de vie.

La construction du lien social relève de la fi ne broderie. Le bailleur social Vaucluse Logement-Vilogia Rhône Méditerranée a pris la bonne habitude de solliciter les habitants dès qu’il intervient sur le cadre de vie. La résidence « Hameau Lucien Martin», à Plan-d’Orgon (Bouches-du-Rhône), subit la crise économique, dans le prolongement des difficultés rencontrées dans le bassin d’emploi de Cavaillon (Vaucluse). Cette paupérisation sociale affecte aussi le climat de la résidence. Vaucluse Logement l’a vite compris. « Cette résidence compte 75 villas de type 4 à 6, occupées donc par de grosses familles. Le chômage et le surendettement sont devenus des réalités quotidiennes. L’ image de la résidence se dégradait, des cambriolages étaient à déplorer, même entre locataires », explique Serge Mazoué, chef d’agence à Avignon. 

Auto-réhabilitation

Le bailleur a donc décidé de réagir, mettant au point une première opération d’auto-réhabilitation, en partenariat avec l’association PAIS (Promotion de l’action d’insertion sociale). « Nous avons recruté un animateur technique pour aider les personnes à refaire les peintures, à monter des cloisons », indique Serge Mazoué. Une première expérience probante de revalorisation de la résidence. « Mais nous ne voulions pas en rester là, nous savons que l’équilibre est fragile. Nous avons privatisé l ’entrée de la résidence, lancer des ateliers auprès des familles autour de l’éducation des enfants, de la gestion du budget ».

Locataires devenus propriétaires

Il a donc été décidé de s’attaquer aux jardins privatifs, en lien avec la même association. « Ce programme a été lancé en septembre 2012 et s’achèvera dans un an. Dix emplois seront créés, dont cinq destinés aux jeunes du quartier bénéficiaires du RSA. Les jardins sont délaissés, mal entretenus. Nous avons décidé de refaire les clôtures en lançant un chantier d’ insertion destiné aux jeunes de la résidence. Les locataires seront initiés aux subtilités du jardinage, pour créer des potagers ou embellir leur parcelle ». Au final, l’image de la résidence évolue si positivement que 13 des locataires sur les 75 habitations ont décidé de racheter leur maison, dans le cadre d’un programme d’accession à la propriété. « C’est inespéré, nous ne pouvions imaginer un tel succès », se réjouit Serge Mazoué. L’opération a réuni plusieurs partenaires : Vaucluse Logement, la commune de Plan-d’Orgon, Pôle Emploi, la DIRECCTE, la CAF, le conseil régional PACA, le conseil général des Bouches-du-Rhône, la MDS, la Mission Locale, le Pôle insertion, le DAC et le CCAS.

Références

  • Maître d’ouvrage : ICF Habitat La Sablière.
  • Entreprise générale : Paris-Ouest Construction.
  • Durée totale des travaux : 20 mois, dont 2 mois pour l’ERS.
  • Livraison : 28 janvier 2013.
  • Coût : non communiqué pour le dispositif ERS.
  • CONTACT : Denis Fournier, Biofluides environnement, 01 60 65 34 32.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Paris : de l’eau chaude sanitaire grâce aux eaux usées

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement