Sécurité

Centre. Blois : un radar « illégal » bientôt déplacé ?

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités
print LinkedIn Google Plus

À peine installé, le radar automatique du pont Charles-de-Gaulle à Blois, pourrait être prochainement démonté et déplacé. La société privée chargée de ce matériel l’a en effet positionné sur cette route départementale à l’emplacement retenu par la préfecture mais plus tôt que prévu et sans en avoir averti ni la préfecture ni le conseil général de Loir-et-Cher.
Après plusieurs réunions sur ce sujet et alors que « les négociations se poursuivent », le conseil général estime avoir « été mis devant le fait accompli » et est bien décidé à demander le déplacement du radar à quelques dizaines de mètres du site actuel. L’emplacement retenu par la préfecture est en effet considéré comme un « piège à automobilistes » qui devraient être nombreux à être verbalisés. Le conseil général de son côté plaide pour un site « plus pédagogique » qui aurait l’avantage d’agir sur la vitesse des automobiles plus que sur les rentrées fiscales des PV.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP