Recherche

Moorea : la biodiversité mise en code-barres

| Mis à jour le 12/09/2013
Par et • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Cinq ans de travaux de recherche ont permis d’inventorier les 18 000 espèces terrestres et maritimes de cette île polynésienne en leur attribuant une étiquette génétique. La méthode bare-coding a pour objectif de faciliter l’identification et la différenciation des espèces.

En marchant sur les pas des premiers navigateurs anglais accompagnés de naturalistes pour inventorier la flore et la faune de Moorea en Polynésie, une équipe de chercheurs du Criobe (Centre de recherches insulaires et observatoire de l’environnement) vient de mener pendant cinq ans une campagne pour répertorier les 18 000 espèces vivantes de l’île : cela concerne la quasi-totalité des espèces terrestres et marines bien sûr mais aussi les champignons et, dans une moindre mesure, les bactéries. Les chercheurs les ont identifiées avec une méthode morphologique « classique » (traits physiques, taille, forme, couleur…). Mais l’innovation repose surtout sur la recherche, pour toutes ces espèces, d’une séquence génétique spécifique à chacune. Par exemple, pour les animaux, le ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Références
  •  Coût : 400 000 euros pour le bar-coding, et 4 millions d’euros au total pour le projet étendu à toute l’île.
  •  Nombre d’espèces concernées : 18 000 espèces ont été étudiées, qu’elles soient terrestres ou marines, qu’il s’agisse de champignons ou de bactéries.
  • Contact : Serge Planès, directeur du Criobe, planes@univ-perp.fr
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Marne-la-Vallée, laboratoire de recherche-action sur la ville intelligente et soutenable

    Une convention « Smart & Sustainable City » vient renforcer les relations entre pouvoirs publics et le monde de la recherche, dans le but d’adapter et de développer la ville nouvelle de Marne-la-Vallée à la transition énergétique et écologique. ...

  • Votre actu juridique du 7 au 13 décembre 2018

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudence et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 7 et le 13 décembre 2018. ...

  • Des activités sportives pour muscler la vie professionnelle

    De plus en plus d’entreprises développent des initiatives pour inciter leurs employés à faire du sport compte tenu des retombées positives. Certaines collectivités locales et établissements publics leur emboîtent le pas et proposent à leurs agents des ...

  • Smart grids : 10 conseils avant de se lancer

    La FNCCR délivre dix recommandations aux collectivités qui souhaitent préparer l’avènement des réseaux énergétiques intelligents. Même si le sujet est sensible, la fédération veut en particulier les convaincre de s’engager en faveur de compteurs ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP