Tribune

Bruno Coudret : « Une initiative originale pour valoriser le travail des agents en charge de la propreté »

| Mis à jour le 12/09/2013
Par et , Directeur de la propreté du Grand Lyon • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

La valorisation du travail et de l’investissement des agents (quelles que soient leurs fonctions : cantonnier, éboueur, conducteur, animateur, messager du tri…) auprès du grand public est l’un des axes de travail de la direction de la propreté du Grand Lyon. Cette orientation se concrétise notamment par l’organisation, depuis 2008, d’une manifestation unique en France à cette échelle, la « Faites de la propreté », calquée sur la fête des voisins. Cette initiative originale vise à la fois à valoriser le travail quotidien des agents mais aussi à leur permettre de partager leurs expériences et leur vécu avec les bénéficiaires du service rendu, en l’occurrence les habitants.

La manifestation se déroule chaque année au mois de mai sur le territoire du Grand Lyon, avec une forme de labellisation de toutes les initiatives des communes, tout au long de l’année, autour des problématiques de réduction des déchets et de nettoiement. Ce sont des agents volontaires de tous les services de la direction de la propreté qui animent cette « Faites de la propreté », ainsi que des agents d’autres directions du Grand Lyon et des communes.

L’expérience montre que cela permet de promouvoir tous les métiers de la propreté, d’améliorer le respect du travail des agents de terrain et de faire de la pédagogie sur les gestes civiques liés au nettoiement, sur un ton un peu décalé, sans faire jouer le ressort de la culpabilisation. Les animations proposées dans le cadre de cet événement sont toujours présentées sous un angle ludique, pédagogique et interactif, pour permettre à la fois la mise en visibilité du travail des agents et l’instauration d’un dialogue entre les producteurs et les usagers du service public de la propreté. Cela permet de rendre concret le travail mené tout au long de l’année autour de la notion « de responsabilité partagée » de la propreté.

D’un côté, les usagers comprennent mieux les contraintes et le cadre d’intervention des agents et peuvent donc porter un regard plus positif sur le travail réalisé. De l’autre, les agents ont l’occasion d’entendre le point de vue des habitants, de mieux comprendre leurs perceptions et leurs retours et, partant, d’être encouragés dans leurs démarches d’amélioration continue des services rendus.

Au-delà, ce type de manifestation permet de montrer concrètement en quoi consistent les difficultés rencontrées par les agents sur l’espace public, leur savoir-faire et les enjeux pour un mieux vivre ensemble.
Par ce changement de posture, la formation interne qui l’accompagne, la féminisation des emplois, les agents de terrain deviennent les dépositaires et les ambassadeurs d’une politique globale de propreté et de bien-être en ville, au bénéfice de tous les habitants. Ils contribuent donc à la fois au rayonnement de la Métropole et à la qualité de vie quotidienne de ses habitants. C’est par le dialogue et par le partage d’expériences que l’on fait avancer le service public.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Smart grids : 10 conseils avant de se lancer

    La FNCCR délivre dix recommandations aux collectivités qui souhaitent préparer l’avènement des réseaux énergétiques intelligents. Même si le sujet est sensible, la fédération veut en particulier les convaincre de s’engager en faveur de compteurs ...

  • ICPE et réglementation des rejets de substances dangereuses

    Les résultats des programmes de recherche et réduction des rejets de substances dangereuses dans l’eau engagés depuis 2000 ont permis de réviser la réglementation ICPE. L’arrêté du 24 août 2017 veut étendre cet effort de réduction à d’autres ...

  • Qui va payer pour desservir les territoires isolés ?

    Un des enjeux principaux du projet de loi d’orientation des mobilités est de couvrir tout le territoire, et notamment les zones isolées qui sont situées dans le périurbain et le rural. Mais ce texte reste flou sur les ressources financières qui seront mises à ...

  • Quand la participation sécurise les projets

    L’urbanisme participatif revêt aujourd’hui de multiples formes. Pratiqué très en amont, il permet de réellement peser sur les projets et même d’en fluidifier la réalisation. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP